vendredi 5 septembre 2008

Evariste and Co

J'ai une passion pour le matériel électroménager.
Dans les magasins, pendant que MiniLoup cavale dans les allées, je rêvasse devant les machines à pain et les percolateurs. Pas tant devant les fers à repasser. Mais tout ce qui touche à la cuisine, ça me fait rêver, c'est comme ça. Le jour où j'ai découvert qu'il y avait une machine pour faire des frites avec une seule cuillerée d'huile, j'ai failli défaillir. Presque. Enfin pas vraiment, mais j'ai été très intéressée. Allez, mettons fascinée et n'en parlons plus.
Non non, on n'en parle plus. Parce que cette machine, elle n'est pas dans ma cuisine (d'ailleurs si j'en crois le grand-prêtre de la plomberie elle risque de ne jamais y être rapport à la place trop petite ou je ne sais quelle subtilité du même genre) et qu'aujourd'hui, j'avais l'intention de vous présenter une galerie de personnages qui habitent déjà (car malgré ce qu'en dit ce monsieur, je ne perds pas espoir qu'un jour j'arrive à caser cette machine-là) dans ma cuisine. Elle est compliquée cette phrase non ? Mais je suis sûre que vous arrivez à me suivre. Surtout si comme moi vous appréciez l'art machino-culinaire.
Donc aujourd'hui, hop : Prosper, Oscar, Evariste et Cie.
Commençons par Oscar. Le voici dans toute sa splendeur (ne tenez pas compte du casse-noix, c'est le dernier passe-temps de MiniLoup qui le trimballe partout) :


Oscar, c'est une machine formidable. Il est capable d'extraire du jus de quasiment n'importe quoi et de broyer tout ce que vous voulez. Il n'a pas d'égal pour fabriquer du houmous maison, des pâtes de fruits, des jus d'herbes fraîches qui me servent à faire des vinaigrettes parfumées, des jus de fruits somptueux et même des pâtes fraîches (mais ça je n'ai pas encore eu le temps d'essayer).

Timirou ! Arrête de faire l'andouille et ôte-toi de là !
Un autre des hôtes de ce bois, c'est Prosper, je vous en ai déjà touché deux mots je crois. C'est un bosseur, comme Oscar. Son domaine, c'est le pétrissage, le hâchage menu et le lissage de pâtes liquides. C'est un as. Il fait l'appareil à meringue comme personne. Le voici dans son habitat naturel :

Prosper ! arrête de faire l'andouille et ôte cette pomme, non, encore une fois, Guillaume Tell ne viendra pas, il habite en Suisse ! Vous ne vous en doutiez peut-être pas, mais quand MiniLoup n'est pas là et que je m'ennuie, il arrive que je parle à mon électro-ménager. Je suis sûrement un peu piquée, certes oui. Et moi qui croyais avoir réussi à vous le cacher jusqu'ici.
Voyons... Oscar, Prosper, ah oui, il y a aussi Le Frigo. Il n'a pas encore de nom. MiniLoup sèche sur ce coup-là et moi je me suis habituée à l'appeler comme ça, je crains qu'il ne demeure Le Frigo ad vitam froidecanaram. Il est très utile comme support à recettes et machins divers et variés, y compris un aimant en forme de vache à tête de loup et corps de grenouille. Si, ça existe. Il y a encore Melody, la cuisinière de choc, la vraie, la pure, la dure, à qui rien ne résiste, ni sabayon ni cooky à la confiture de lait. Je plaisante, je n'ai jamais fait de sabayon.
Enfin, et nous aurons fait le tour des stars, voici Evariste. Avec sa gueule de soucoupe des cieux, il n'a pas son pareil pour aspirer les sols. En pleine action :

Je me demande qui de MiniLoup ou des chats s'amuse le plus lorsque je mets Evariste au travail. Encore qu'une petite étincelle dans le voyant de contrôle du dit Evariste me suggère que c'est peut-être lui qui rigole le plus. Je n'en jurerais pas, mais on ne sait jamais. Au Café Clochette, non seulement les objets sont animés, mais en plus ils ont une âme.

1 commentaire:

juliette a dit…

je suis un peu naïve mais c'est un aspirateur évariste? J'en ai jamais vu des comme ça!!!!!
je comprends mieux maintenant pourquoi tes meringues sont si délicieuses;)

Blog Widget by LinkWithin