dimanche 15 février 2009

Encore une

Encore une semaine riche en événements passée au Café Clochette. Il reste le dimanche, mais même s'il y a du monde, c'est une journée plus lente où tout le monde prend son temps, la cafelière comprise. Je suis ravie en tout cas d'avoir fini la semaine en compagnie du jeune couple de la Saint-Valentin, seuls convives de la soirée, malgré l'insistance des trois matous pour se joindre au festin. Alors, portes coulissantes ou pas ?!
Je viens répondre publiquement à une question qui me fait rougir à tout coup : non, je n'ai pas fait l'école hotelière. J'ai juste fait plein de cuisine et me suis beaucoup amusée à le faire, et ça continue...
Mais Dieu, que parfois la traduction me manque ! comme une grande bouffée d'oxygène sur le monde du dehors. Et puis ce n'est pas le même temps, il y a le temps long et soutenu de l'effort de traduire qui débouche sur un travail volumineux ; ici, au Café Clochette, c'est le temps court, toujours recommencé, qui débouche sur des petits gâteaux mangés en un ou deux clins d'oeil ou le temps à peine plus long des plats longuements mijotés. Au bout de la semaine, rien de tangible qui témoigne du travail accompli : pas de pages entassées sur un coin de bureau, de papier froissé dans la corbeille, de feuillets décomptés chaque soir pour estimer le nombre de caractères. Plutôt le sentiment d'avoir donné la possibilité à des gens de prendre le temps de prendre le temps, d'avoir nourri quelques affamés, d'avoir créé un lieu et de continuer à le bâtir au quotidien ; et puis une entreprise qui se construit au jour le jour, à coups de petites et grandes décisions.
Alors je remets ça demain après-midi - tiens d'ailleurs, il faut que j'aille faire infuser le jus de pommes à la cannelle - et puis le mercredi suivant, et puis les jours qui suivront...

3 commentaires:

Anne a dit…

pas de pages, mais plein de sons de clochettes pour te remercier de tes mantecaos, tes cookies de la paix, et la tuerie du sablé coco/lait condensé!!!
plein de jolis sourires aussi j'espère.
plein de gros bisous de notre part ( Virgile et moi)


D'ailleurs mon Cape -chat aujourd'hui y est consacré...MIAOU!!
Ocate: ode à la cafelière amie des chats du café clochette et à ses matous bien sûr.

des bisettes de copinette
Lèna

Crocus a dit…

Ben oui mais que d'autres compétences mises en oeuvre... que de talents découverts... que de rencontres... que d'audaces... de courage... c'est ENORME tout ça et on ne le mesure pas à la longueur de feuilles...
Bises.

cb a dit…

soupirs et bises..

tiens d'ailleurs, j'ai mis des kumquats dans ton fondant au chocolat, c'est exquis.

coloet: coleoptère breton.

Blog Widget by LinkWithin