mardi 5 août 2008

Un thé chez les fées

Une des baby-sitters de MiniLoup, une jeune fille que je tiens en haute estime, m'a fait le plus grand plaisir l'autre jour en s'exclamant que prendre le thé chez moi, c'était comme prendre un thé chez les fées, à cause des tas de petits trucs rigolos qui l'accompagnent : des petits gâteaux expérimentaux sur lesquels on réfléchit ensemble ("quelques grains de gros sel en plus ?" "et un peu de zeste d'orange ?" "et pourquoi pas un glaçage à la bergamote..."), des écorces confites, des cristaux de sucre comme du quartz qui fond, des tasses dépareillées...
D'ailleurs puisqu'on en parle, et vous, vous prendrez laquelle ?

Voyez-vous, des tas de gens ne cessent en ce moment de me mettre de côté des tas et des tas de vaisselle, surtout des tasses. Merci tout le monde...
J'aime particulièrement celles-ci, leur délicatesse anglaise me plaît décidément beaucoup. Un thé chez les fées sans porcelaine anglaise, c'est comme... ohoh. Oh oh oh.
Qu'est-ce que c'est que ça ?
Aaaaahhhhhh ! Surtout ne bougez pas, il va partir tout seul.
Pas un geste, pas un souffle, il va renifler et s'en aller en douceur. Allez, ouste.
Merci. Il était temps que le fauve s'efface.
Très délicates aussi celles-ci, vous ne trouvez pas ? je les garderais bien pour mon usage personnel, mais je partagerai, allez.
Tiens, un nouvel acteur dans cette galerie de portraits. MiniLoup. En petite tenue, c'est l'été. "Maman, je t'aide", qu'il a dit.

Mais que fait-il ?


C'était une activité Montessori improvisée, donc. Le porter de tasses. Merci MiniLoup, tu peux ranger maintenant.
Celle-ci, très sobre, une tasse à grog. Il va peut-être falloir que je concocte un grog sans alcool.
Ah. Je me suis absentée un instant. Bien, ça tombe bien, j'ai une machine à faire tourner, hop, une serviette neuve, hop hop.
Une autre ébauche d'activité ? qu'il est créatif mon fils. Observons.


Sobre, délicatement exécuté, sans fioriture. Bravo.
Une tasse irlandaise.
Celle-ci est déjà attribuée à Gwenn. Coucou Gwenn !
La réponse à cette question est "oui, mais elle est floue".
Portrait de groupe. Un peu éclaté, le groupe, y aurait-il des inimitiés parmi les tasses ?
Je ne connais pas Bruxelles, je n'ai jamais mis les pieds à Bruxelles, je n'ai aucune idée de qui a bien pu ramener cette tasse de Bruxelles.
Celle-ci, c'est ma tasse à moi, mais je vous la montre quand même parce que c'est un clin d'oeil à Lewis Carroll et que j'aime beaucoup Lewis Carroll. Quoi, vous vous en doutiez peut-être ?
Sans histoire. Elle a cinq frères et soeurs.
Celle-là aussi c'est ma tasse à moi parce que ce sont des lapins de Pâques. Une tasse pascale, quoi.
Cette petite tasse à café-là a aussi quelques frères et soeurs. Ils s'entendent plutôt bien, enfin je n'ai pas à m'en plaindre.
Ca euh... non, ça c'est autre chose.

6 commentaires:

BrightEyedMum a dit…

Moi j'aime beaucoup la tasse irlAND aise, les deux N&B avec lesquelles Miniloup improvise son activiTHé et la dernière "tasse" et son contenu, bien "tassé" - à prononcer comme prononcent parfois les miniloupiots pour y entendre "caché". Bon, l'est temps que je revienne prendre un thé de fée, moi, et puis les trois théières brunes d'ici voudraient être aussi prises en photo... elles chantent... écoute : "les brunes comptent pas pour des prunes, aïe, aïe, aïe, aïe" (oui, bon, quoi, on a les références et l'humour qu'on peut à l'heure de la sieste).

Pascale a dit…

:-D

Gwenn a dit…

Très touchée que tu ne m'aies pas oubliée dans la distribution.....
Dis nous dès les portes sont ouvertes!!!

Gwenn

manuella a dit…

Moi je choisis celles rouges du petit montessorien et les noires et blanches.
Et je me demande si tu en veux d'autres, j'ai des théières qui t'attendent il me semble entre autres.

Audrey a dit…

Bon ok cet article date mais je connaissais pas le café à l'époque, je n'étais même pas maman, c'est dire !
Donc juste pour dire que je suis complètement jalouse de ta collection de tasse, et que mon cadeau de noël va être une multitude de tasse dépareillée (bon je parle même pas des théière qui sont à tomber !)

Pascale a dit…

Audrey : je n'ai qu'un mot : Emmaüs !

Blog Widget by LinkWithin