samedi 9 août 2008

Marché des Lices

Ce matin, sur le marché des Lices.
"Bonjour Monsieur, il fait beau aujourd'hui hein ? alors, qu'est-ce que je vous sers ?"
"Il me faudrait un bosquet de persil."
"Un... ?"
"Un bosquet de persil."
"Un quoi de persil ?"
(Le monsieur s'énerve et agite sa petite liste sous le nez de l'autre.)
"Un bosquet de persil, ma femme a écrit un bosquet de persil alors il me faut un bosquet de persil, c'est quand même pas compliqué !"
Il a eu son bosquet de persil.
Charitable, le vendeur a attendu qu'il ait le dos tourné pour éclater de rire.

3 commentaires:

fredo a dit…

fantastique ! heureusement que tu étais là pour l'entendre, celle-là : ça manquerait à notre bonheur sinon !

juliette a dit…

je m'absente quelques jours et je retrouve ce blog bien rempli. Ton dynamisme fait plaisir à voir. C'est un véritable bonheur de te lire, je rejoins fredo pour le côté reposant. En fait j'alterne entre moments de frissons et léchage de babines. J'avoue que tout celà me donne envie de te rencontrer en "vrai".
Alors surtout continue de nous faire rêver et saliver en attendant l'ouverture.

Pascale a dit…

Fredo, Juliette : merci !
Oui oui, je continue, ça m'amuse bien aussi pour tout vous dire...

Blog Widget by LinkWithin