vendredi 16 avril 2010

Christine

Christine a terminé aujourd'hui son contrat au Café Clochette. Le Café Clochette y perd une jambe et clopinera pendant quelque temps... mais moi j'ai gagné une amie. Je me souviens avec émotion des moments partagés, de la belle énergie qu'elle met à tout et du sourire avec lequel elle affronte toutes les situations. Je me souviens de nos fous rires devant les commandes bizarres, en cuisine. Je me souviens de l'arrivée, via notre fournisseur habituel, d'un paquet de noix invalides (c'est-à-dire un peu amochées, qu'on utilise en pâtisserie notamment) et de son exclamation "oh, les pauvres !". Je me souviens surtout de tous les moments de repas partagés à la fin du service, moments de sérénité (parfois, car il arrive qu'on se relève pour une addition, une carafe ou un bisou), de complicité et de douceur. Il nous est arrivé de partager ces moments avec d'autres, et ils me manqueront vraiment. Christine m'a donné tout à l'heure un texte qu'elle m'autorise à partager avec vous, lecteurs du blog, alors le voici...
Christine, merci pour tout. Je te souhaite bon vent, qu'il te pousse là où t'attendent de belles surprises ! et à très bientôt, autrement.


"Si vous aviez travaillé au Café Clochette, vous sauriez..."

Vous sauriez qu'on y passe des moments inoubliables ; que parfois on prend son temps autour d'un café et d'un petit gâteau...
Que parfois on court partout pour apporter à qui un philtre d'amour, à qui un biryiani, à qui une crêpe au chocolat.
Qu'il y a des commandes toutes "tarabiscotées" avec des trucs qui ne sont même pas sur la carte !
Qu'il y a parfois des plats qu'on met à la carte et dont personne ne veut le premier jour et puis le lendemain, allez savoir pourquoi, tout le monde en veut... comme dirait l'autre, "il faut laisser sa chance au produit" !
Que dans la cuisine souvent on s'affaire mais parfois on papote, on rit, on se fait quelques confidences.
Qu'il existe sur le marché plus de trois épices et trois céréales différentes (c'est dingue non ?!).
Qu'il y a un mini-loup qui grimpe de temps en temps sur le tabouret pour attraper un "gâteau sans gluten".
Que certains ont quelques papattes sur leur carte de fidélité et que d'autres ont quelques assiettes de dégustation en attente...
Qu'il y a des couteaux qui servent à couper les légumes et d'autres la viande (si si c'est vrai je vous assure !).
Qu'on peut changer un ingrédient dans une recette que "non ça gâche pas tout" mais qu'au contraire ça rend le gâteau encore plus "délicieux" comme dit M. à propos de la soupe au potiron de P....
Qu'il y a trois chats parfois coquins.
Qu'on peut faire des expériences culinaires heureuses ou moins heureuses...
Qu'on y rencontre des gens adorables et chaleureux.
Qu'il y a parfois des bambins partout et parfois pas du tout.
Qu'on y parle de bébés, de portage, d'allaitement.
Qu'on y échange des recettes mais pas seulement...
Vous sauriez surtout que la cafelière est une personne pleine de gentillesse et d'attention aux autres, qu'elle a l'oreille attentive et le coeur sur la main et que le travail d'équipe avec elle est une vraie douceur.
Enfin vous sauriez qu'à cause de tout ça, on quitte le Café Clochette le coeur serré, mais le coeur plein de cette belle aventure, de toutes ces petites merveilles et de toutes ces rencontres...
On quitte le Café Clochette plus riche qu'on y est entré.

6 commentaires:

Crocus a dit…

Ca serre aussi un peu le coeur tout ça... mais c'est tjs un peu comme ça l'aventure de la vie!
Plein de bises à vous... j'ai hâte de vous revoir!
(En fait ça me fait tt plein d'émotions de lire vos mots!)

La Mouette a dit…

Comme je l'écrivais l'autre jour, bon vent à toi, Christine, que ton dynamisme et ta bonne humeur te mènent vers des horizons joyeux et prospères... Va y avoir comme un vide, dans la cuisine!! Bizz à toutes les 2...

fred a dit…

Bon ben je ne suis pas venue et je le regrette...
Bon vent Christine, tes mots sont un bonheur à lire et traduit bien celui que tu as eu à travailler avec notre chère Pascale.
Sois heureuse dans tes nouveaux horizons !
Quant à toi Pascale, je te souhaite aussi tout le meilleur possible...

kristina a dit…

magnifique ce texte!!

Stéphanie a dit…

Ces mots me touchent Christine et je les comprends très bien, tout ce temps passé auprès de Pascale, de Mini-Loup et de toi me rend souvent nostalgique...
En tout cas bonne continuation à toi.

Pascale je te souhaite de bonnes vacances pour cette semaine qui arrive.

bises

Nathalie a dit…

Bonne route à toi Christine, pleine d'allant et de sourires.... Que l'aventure soit belle et différente. J'étais vraiment trop loin pour venir mais je lis ces mots avec mon coeur serré... Biz

Blog Widget by LinkWithin