samedi 17 juillet 2010

A condition d'en sortir

C'est quoi, le moment décisif dans une vie ? Le moment où on se décide à s'inscrire pour participer à la course, ou celui où on franchit le premier obstacle ? Ou peut-être celui où on reconnaît le terrain et qu'une petite voix s'impose "tu y arriveras jamais, tu y arriveras jamais". Où celui où on serre sa médaille dans la main. Où la nuit qui précède l'épreuve, à tenter de dormir, quand tout est encore possible. Ou le lendemain, quand le monde se réveille avec des couleurs différentes, celles du soulagement, de l'indifférence, de la fierté, de la joie ou de l'épuisement. Celui où quelqu'un qui compte vous sourit ? Qui le sait ?
Ou peut-être qu'il ne s'agit pas du tout d'une compétition. Après tout, à chacun son chemin, si en plus il faut courir plus vite que ses petits camarades... Comme dirait MiniLoup : "moi, je chasse les dragons, c'est pas grave si yen a pas". Si si, ça a à voir, laissez donc parler votre imagination poétique.

2 commentaires:

La petite poule noire a dit…

Joli billet, Pascale, et j'aime beaucoup la métaphore de Mini-loup...
Nous rentrons en France la semaine prochaine pour les vacances, passage éclair à Rennes. Si je trouve le temps, j'allongerai le pas jusqu'au Café Clochette. Je t'embrasse. Marie

Pascale a dit…

Marie : je ne serai peut-être pas dans les murs, mais tu seras bienvenue en tout cas... Je t'embrasse

Blog Widget by LinkWithin