lundi 28 décembre 2009

Truc

Dans le grand branle-bas du rangement de la maison auquel je m'adonne ces derniers jours, je suis tombée sur un... truc. Pas un os, non. Sur un machin. Un bidule. Un objet à la destination incertaine, de provenance inconnue. Et donc de destin douteux. Qu'est-ce qu'on est supposé faire d'un truc comme ça à votre avis ? ça me travaille depuis deux jours.
Je ne peux même pas vous mettre une photo, mon appareil ayant apparemment décidé qu'il ne lui chalait guère de participer à l'élucidation du mystère. Il y a une partie qui dépasse sur le haut - encore qu'il soit douteux qu'il y ait un haut ou un bas. Enfin une sorte de manche, avec une partie un peu renflée à la base (ou est-ce en haut ? bref). Au bout du manche, côté bidule, une espèce de rondelle en bois retient un petit machin amovible en bois également et qui n'a aucune fonction bien définie. De l'autre côté de la rondelle, un renflement en plastique précède une sorte de poche en tissu qui ne contient rien mais s'arrondit autour d'un axe en bois qui ressemble à une vis de casse-noix, mais en plus gros, et qui n'a l'air vissée sur rien. Tout autour de la base (ou du chapeau, selon le sens où vous attrapez le trucmuche), il y a des petites encoches dans lesquelles le tissu est coincé avant d'être cousu, par petites pinces successives, sauf à un endroit où un accroc dont je ne sais s'il est volontaire ou non laisse voir l'intérieur. C'est peut-être une cage à oiseau pour un oiseau en papier. Ou un égouttoir à salade miniature. Ou une tentative de création de luminaire bizarre. Ou un garage à petites voitures. Ou un range-CD pour des CD du futur, qui seront sûrement tout petits et ronds. Ou un simple objet de décoration comme on vous en offre quand on ne sait pas quoi vous offrir.
Si vous arrivez à dessiner l'objet d'après la description que je viens d'en faire, je vous l'offre et je joins au cadeau un tout beau gobelet estampillé "Café Clochette" qui vient d'arriver avec 499 de ses compagnons. S'y ébattent deux adorables petits chats qu'on doit au talent de Florette (encore que l'un des deux soit adorablement endormi et qu'il ne s'ébatte donc qu'en rêve, probablement). Ils sont incassables, stables, et juste assez grands pour tenir dans des petites mains. Si c'est pas un chouette cadeau de Noël, ça, je sais pas ce que c'est...
Tiens, en parlant d'un truc dont je ne sais pas ce que c'est, je vous ai parlé du bidule que j'ai trouvé en faisant du rangement ?
Ah oui. Où avais-je la tête. J'ai dû l'égarer dans un carton dans mes rangements. Si vous la trouvez, je veux bien la récupérer contre récompense. Un gobelet, par exemple. Je vous ai parlé des gobelets ?
Ah oui.
Vous savez quoi ? c'est fatigant, les vacances.

3 commentaires:

La Mouette a dit…

ça m'a l'air d'être un bidule chouette, ton truc. Ou un machin chose. Enfin, un drôle d'asticot. Ou bien ma brosse à cheveux que j'ai égarée, mais enfin, ça ressemble plus à un schmilblick, si on lit bien ta description. La vache, on est tombé sur un os, là!!

sureues a dit…

Je ne sais pas ce que c'est ton truc, mais ce que je sais c'est que nomi en a profité pour manger les croquettes du chat ...

Pascale a dit…

Mouette : tu l'as dit ma chère !
Sureues : mon petit loup avait préférer en glisser une dans une narine... on avait fini chez l'ORL !

Blog Widget by LinkWithin