lundi 30 novembre 2009

Une nouvelle recrue

Un mot ce soir pour vous parler de la nouvelle recrue du Café Clochette : Croco (essayez donc de dire "la nouvelle recrue, Croco", très vite, trois fois). Il s'agit, mais vous l'aurez peut-être deviné tout seul, cher lecteur, d'un crocodile. Parfois, il faut savoir faire simple.
Depuis sa toute tendre enfance, MiniLoup a toujours su se passer d'un doudou, au grand dam de ses grands-mères, tantes, cousines et copines éloignées qui ont toujours tenté d'attirer ses faveurs sur le doudou par elles élu (essayez de dire "doudou par elles élu" très vite trois fois, pour voir), sans le moindre succès. Oh il y a bien eu un Kiki pompier, mais on a égaré le Kiki et il ne reste plus que le casque et une botte. Il y a eu aussi, un moment, une souris prénommée Charles mais on s'est aperçu au bout de trois mois qu'on l'avait oubliée dans le casier à l'école pendant les vacances et personne ne s'en était rendu compte. Je passe sur les Sidonie, Alphonse, Gaston et autres Mousti qui n'ont été le grand ami du jour que le temps d'une journée ou deux. Alors ce matin, quand (en faisant l'école buissonnière) nous sommes tombés sur ce grand crocodile tout vert et que MiniLoup, des étoiles dans les yeux, s'est exclamé "oh regarde maman, il s'appelle Croco et c'est un garçon et c'est mon copain", je n'ai pas pris ça très au sérieux. Mais il a passé la journée à lui présenter la voiture, le garage, la maison, le tournevis, le robot ménager et les chats et là, ces deux-là roupillent benoîtement dans les pattes l'un de l'autre. Quelque chose me dit qu'il va falloir faire gaffe où on marche. Des fois qu'il traînerait dans les parages, dans les jours à venir, un grand machin tout vert à écailles en feutre et qu'un MiniLoup de ma connaissance s'outre de ce qu'on lui piétine les extrémités.
N'allez pas dire que je ne vous aurai pas prévenus, hein ? Et si vous m'en croyez, remerciez comme moi votre bonne étoile : ça aurait pu être un vélociraptor. Qui, comme chacun qui fait moins de 100 cm et va sur ses quatre ans le sait, est carnivore, "alors il est très méchant". Tremblons, mes amis, tremblons.

7 commentaires:

Frédéric a dit…

Panier piano, trois fois très vite... Eh hop !

La Mouette a dit…

C'est Timirrou qui doit flipper, dis...

milene-micoton a dit…

on fera attention dimanche à ne pas marcher dessus . Promis !

Stéphanie a dit…

...Ah ! les crococos, les crococos, les crocodiles, sur le bord du Nil ils sont partis n'en parlons plus...

Pascale a dit…

Bravo Frédéric !
Mouette : Timirrou est assez indifférent, à part la reniflette initiale ces deux-là s'ignorent poliment. Enfin je ne sais pas comment ça se passe la nuit... (PS. merci pour l'anniversaire et les recettes, pas une minute pour t'écrire mais ça ne saurait tarder, en attendant surveille ta boîte à lettres !)
Milène : je pense que dimanche il sera en balade en forêt pour aller chercher des cèpes, d'ailleurs je songe à coudre un petit sac à dos avec des trous pour les pattes pour simplifier le transport de la bestiole...
Stéphanie : c'est rigolo, c'est ce que le grand-père de MiniLoup lui chantait quand il était tout petit, je n'y pensais même plus !

milene-micoton a dit…

et aussi un trou pour la queue , non ?

Pascale a dit…

Milène : en pays humide, comme il arrive que le soit le sol breton, j'imagine que la queue de la bestiole verte lui servira à se prémunir contre une ondée toujours possible ;-)

Blog Widget by LinkWithin