vendredi 19 juin 2009

Croûtes à thé

Quand je suis arrivée à Rennes il y a quelques années, je suis entrée dans une boulangerie sans me douter de rien et ma vie a changé de fond en comble. J'avais découvert la croûte à thé. C'est une chose un peu étrange pour les néophytes, que je n'ai jamais vue qu'à Rennes, et qui ressemble à un rectangle de pâte brisée couverte de pâte d'amandes verte, parfois pastel, parfois vert pétard, et saupoudré de sucre glace. Je me gardai bien de m'aventurer à la recherche de la recette de ces petites merveilles, jusqu'au jour où, misère, la boulangerie a fermé. Pour les vacances d'été seulement, mais c'est dire l'étendue de mon addiction que je ne trouvai pas à m'en passer durant ce mois terrible. Et ça fait plus de six mois, nom d'un pétard, que j'avais oublié que ces petites choses délicieuses pouvaient tout à fait tenir une place honorable sur les assiettes de dégustation du Café Clochette. Une erreur réparée pas plus tard que tout de suite puisqu'elles seront proposées dès demain midi.
On trouve plusieurs recettes sur internet, je vous propose celle retranscrite par Anso sur son blog, ici.

Croûtes à thé

Faire une pâte sucrée avec 130 g de farine, 50 g de beurre à température ambiante, 50 g de sucre glace et un oeuf. Etaler au fond d'un moule rectangulaire couvert d'une feuille de papier cuisson, en faisant des petits bords.
Mélanger 125 g (un sachet) d'amandes en poudre, 125 g de sucre et un blanc d'oeuf, ajouter quelques gouttes de colorant vert à votre goût. Garnir la pâte de cette préparation, lisser, saupoudrer de sucre glace. Faire cuire à 160°C pendant 20 à 25 minutes, le sucre glace doit rester blanc mais les bords de pâte doivent être légèrement dorés.
Quand c'est refroidi, découpez en rectangles ou, pour les assiettes de dégustation, en petits carrés.

Edit du 22 juillet : il est conseillé de doubler carrément la quantité de garniture pour avoir une croûte vraiment dodue à la rennaise...

7 commentaires:

BrightEyedMum a dit…

O my god ! Quelqu'une m'a littéralement nourrie aux croûtes à thé pendant toute une année il y a... quelques années... Mais quand c'est que je viens ???

BrightEyedMum a dit…

En fait, j'ai TOUT dans mes placards, je ne vais pas pouvoir m'empêcher de tester ne pouvant venir demain... Merci, grand merci Pascale !
PS : j'ai une gentille collègue qui mange sans gluten et au max sans produits laitiers à qui j'ai conseillé ton café et ton blog : elle a parcouru le deuxième avec un très grand plaisir, m'a-t-elle dit, et ne manquera pas de venir au premier dès que possible.

Anonyme a dit…

aie aie aie, je sens que je vais aller faire des courses demain !

magali

Emilie a dit…

Mmmhh je vais essayer ça bientôt !
Sinon, rien à voir avec la croûte (et pas la choucroute!) on a passé un excellent après-midi, Samuel a raconté tout ce qu'il a fait au Café Cochette (non non, pas de L, c'est bien le café Cochette ;-) ) et pfiou, y'en avait des choses à dire !
Et bon week-end aux habitants du Café Clochette !

BrightEyedMum a dit…

Ben j'ai craqué et j'en ai fait mon p'tit dej... Pascale, je viens te biser dans peu de temps pour ce partage de merveille... mmmmmmmmmh (par contre, j'ai quasi doublé la garniture, pour avoir un truc bien épais).

Anne a dit…

hooooooooooo! c'était ce que je préférai quand j'allais chez Annie Mainguy petite le mardi .Bon tout le monde se fiche de cetet vieille dame qui est morte maintenant, mais elel allait à la patisserie et achetait ce que nous appelions non pas des croutes à thés mais biscuits-à-thé ou biscuit-thé.
j'en raffolais.j'ai retrouvé la recette il y a longtemps mais comme tout ou presque de ce que j'ai vénéré enfant, je n'ose pas passer à la réalisation (peur d'être au dessous de mes souvenirs...)

faut que je revienne, faut que je revienne...
arggggg!


Et il faut qu ele jour où je passe y'en ai!

tiens d'ailleurs j'ai mon capechat : "dulabe"...
y'aula dulabe de cloute à thé quand j'viendlais ma bonne dame????

Fée Clobouclett' a dit…

et vraiment c'est terriblement délicieux ! je suis bien d'accord !;o) mes 1ères "vertes" dévorées l'on été à Brest(29), puis Perros-Guirec (22), puis Rennes(35), puis Ploemeur (56)et maintenant chez moi dans ma cuisine en Cotentin !!! pourquoi chez moi ? dur d'en trouver ici à Cherbourg...! et on en avait terriblement envie : recette au pif (pâte sablée à galette bretonne + farce généreuse de cornes de gazelle + sirop de menthe verte des enfants ! = bien sucré et léger par la menthe !!!)
mais j'ai quand même trouvé "au Café pompon" de cherbourg, la version "light" croute molle (cet avis n'engage que moi hihi !)!
kenavo et longue continuation à ton "café" et dzing !dans 1 mois je fais ma tournée BZH copines, j'ai méga hâte !

Blog Widget by LinkWithin