lundi 1 juin 2009

Atcha nif nif yeah

En ce jour, M. et moi-même avons travaillé dur et ce soir, ça y est, la courette est utilisable par tout un chacun pour y déployer ses doigts de pied, son journal ou tous ses espoirs, rayez la mention qui vous est personnellement inutile. Moi je garde les trois. Donc, youpi ! trois fois youpitiyoupi ! J'attends que ça sèche pour vous faire une photo, là.
En attendant je vous raconte, sinon c'est même pas drôle. On a récupéré le nettoyeur à haute pression d'eau, le K-truc, là, sans souci. On est allées récupérer une rallonge branchée derrière la télé du temps où elle était branchée (oui, je sais, il y a un souci logique, là). Aucun problème. On l'a branché dans la cuisine, après avoir débranché la machine à café, le robot ménager et la bouilloire, juste pour la gloire. Impec'. On a bataillé avec le tuyau pour en défaire les noeuds et découvert qu'il était encore vivant. Du coup, on lui a parlé doucement pour l'amadouer et on a fini par arriver à tout débrouiller du bout du milieu qui s'était coincé entre le bout du bout et l'autre bout du bout. Ca roulait. On a re-bataillé pour découvrir quel tuyau se branchait où, pour finir par découvrir les deux embouts supplémentaires restés dans le fond de la boîte. On a fait une petite pause bien méritée avant d'embrancher le bout idoine dans la prise adéquate, des deux côtés, en ne se trompant qu'une seule fois. Hop là. On a dévissé tout doucement le tuyau d'arrivée d'eau du lave-vaisselle après l'avoir fermé à fond, si, quand même, pour qui nous prenez-vous ? On a attrapé tout doucement le tuyau débrouillé du bout du milieu et on l'a approché du robinet précédemment libéré. Fastoche. On a remarqué dans quel sens il fallait tourner, on a tourné dans ce sens-là, puis un peu dans l'autre sens pour vérifier, puis quand même dans le bon sens et on a vissé bien à fond, mais pas trop quand même. Tout pile poil. Et puis on a ouvert le robinet.
Ce soir, la cuisine est très propre.
Elle a été, comment dire, lavée à grandes eaux.
Alors on a tout redémonté et on a fait ça à l'ancienne et à la brosse. Il reste bien un chouia de mousse mais, ma foi, ça va très bien quand même. Et pour finir en beauté, M. a même eu l'idée de faire un dernier rinçage avec du vinaigre blanc et de l'huile essentielle d'arbre à thé, alors ça sent bon.
J'attends la marmaille lupinesque pour un premier dîner en terrasse, la terrasse privée du Café Clochette. Et demain, j'écris ça sur la devanture, "terrasse intérieure". Vous allez voir que c'est demain que je vais recevoir l'autorisation pour repeindre et recouvrir ma si jolie inscription.
Sinon, le pollen qui m'attendait tapi dehors en attendant que je sorte m'est tombé dessus tout à l'heure et ne me lâche plus. Atchaaaa. Nif nif. Zé bénible.
Enfin, une question qui me taraude : quand on tape sur un clavier d'ordinateur avant de s'apercevoir que ça n'apparaît pas à l'écran, où vont les lettres qu'on a tapées ?

4 commentaires:

juliette a dit…

que c'est bon de finir un week end en lisant de si jolies choses. Bon il faut que je trouve un trou dans mon emploi du temps pour venir tester la terrasse intérieure(je le sens bien sans enfant mais avec un bon bouquin).
Ici aussi le pollen en attaque quelques uns, c'est pas drôle
bises

ps:je sèche pour ta question...

madalen a dit…

Le patio ,c'est un patio ! ;-))
J'ai passé un bon moment ,et les brosses à chiendent, (d'où vient ce nom ,je vais chercher,tiens!), c'est très bien!
Il est bien agréable ce patio ,et va être de plus en plus beau ,je le sens. :-))
Brassée d'amitié;
(Les lettres vont peut-être salir les claviers,non...Alors, écrire ce qu'on ne dit pas ,on ne sait où...)

Nolwenn a dit…

Bien envie aussi de venir déployer les orteils en éventail dans cette jolie "terasse extérieure". j'adore l'idée du petit + noté sur la devanture..
Quand aux lettres, peut être se sont elles envolées par la porte fenêtre tester la douceur de la terrasse...

Valérie a dit…

Les fameuses lettres elles se concertent, réfléchissent, et votent si oui ou non elles sont d'accord avec le texte qu'on leur demande de fabriquer. Si c'est non elles disparaissent dans les limbes électroniques (c'est d'ailleurs pour ça qu'en général elles votent Oui !!!)

Et bravo pour tout ce travail !!!

Blog Widget by LinkWithin