dimanche 28 mars 2010

De la victoire paradoxale des verres et autres amusements

- Pfff, demain il faut que j'aille au magasin, tiens.
- Tu veux acheter quoi dans le magasin ?
- Des verres.
- Des verres comment ?
- Des verres à vin, parce que cette semaine j'ai été très maladroite. Tu sais ce que ça veut dire maladroite ?
- Nan.
- C'est quand on arrive pas à bien tenir les choses et qu'elles s'échappent et souvent, elles se cassent.
- Ah ben moi, ma machine que j'ai dessinée, et ben elle est très forte. Les choses, elle les rattrape.
- Trop fort. Tu pourras en construire une pour moi ?
- Voui. Et pis même, ma machine elle sait faire des parapluies, alors.
- Et des paraneiges ?
- Nan. Mais quand j'étais petit, j'avais un paraneige et pis il s'est cassé et pis quelqu'un l'a jeté et pis j'étais très triste.
- Ah oui je comprends. C'est pour ça que tu construis des machines maintenant ?
- Euh... nan. Et pis je les construis pas, je les dessine. Pour construire des machines, il faut une autre machine et celle-là, je l'ai pas encore dessinée.

2 commentaires:

BrightEyedMum a dit…

Si je pouvais retrouver le livre des machines étranges que mon petit frère a compulsé toute notre enfance, ce serait chouette, je le prêterais à Miniloup !

kristina a dit…

dommage que le livre "Max's logbook" n'existe pas en français...ton fils aurait bien aimé, je pense!

Blog Widget by LinkWithin