vendredi 21 août 2009

Personnage conceptuel

Je me présente : je m'appelle Morfati et je suis le fantôme du Café Clochette ; mon petit nom, c'est Alphonse. Je suis à peu près sûr que vous ne m'avez jamais vu, parce que personne ne peut me voir, vu que je suis complètement transparent. Ca rend les choses pas faciles pour se recoiffer, croyez-moi.
J'ai un travail assez facile par ici. En fait ce n'est pas à proprement parler un travail, plutôt une fonction. J'hante. J'hante surtout de nuit. De jour, de toute façon, ça n'a aucun intérêt, puisque personne ne me voit. La nuit, j'effraye les souris. Enfin il y aurait sûrement des souris si je n'étais pas là, mettons. Les chats ? quoi les chats ? vous croyez que ces trois andouilles feraient peur aux souris ? allons, allons.
Et puis je mets de l'ordre dans les stocks de la patronne. La patronne, c'est la cafelière, vous me suivez ? non, j'aime bien être sûr qu'on parle de la même chose. C'est que quand on est transparent, c'est difficile d'être sûr que la personne en face sait de quoi je parle. Bon, là c'est pas pareil, je squatte l'ordi de la patronne, d'ailleurs vous verriez les trois andouilles, là, qui regardent les touches qui bougent toutes seules, c'est à mourir de rire ! Oui, bon, moi je suis déjà mort, je sais, mais c'est pour dire.
Ce que je fais pour de vrai ? ben j'hante, j'vous l'ai dit. Ma fonction, là. Il paraît que j'ai une mission, mais depuis le temps, j'ai oublié quoi, c'est ballot non ? Enfin en gros, je me la coule douce. J'essaie de mettre de l'ordre sans que ça se voie, pour pas effrayer la patronne pour ainsi dire, et c'est pas simple de mettre de l'ordre sans que ça se voie dans le bazar qui lui sert de stock, je vous le dis. Et des boîtes de thé, et des sacs de sucre, et des boîtes d'amandes en poudre, et des bouteilles de vin, et des jouets en bois... tout ça dans un ordre, hum... relatif. Si, si, elle est sympa la patronne, mais question gestion de l'espace, pardon, j'aurais plus confiance dans les andouilles pour empiler leurs croquettes proprement, on va dire.
Bon c'est pas tout ça, c'est pas que je m'ennuie avec vous mais j'ai à faire. A plus !
Où est mon... ah le voilà. Tcho !

5 commentaires:

Thomas a dit…

Enchanté ( hihi) m. Morfati de faire votre connaissance!

Sinon, ça vous va bien de critiquer le désordre de la cafelière....elle est se recoiffe!!

d'ailleurs j'ai un message pour elle:
à propos de stock...j'ai une amie qui a entendu parler de la nouvelle maison de Virgile...son fils ayant les mêmes lubies serrurières que le mien, elle voudrait se procurer le même modèle...problème..elle habite l'Isère...
tu sais où je pourrais lui conseiller d'aller pour qu'elle trouve un revendeur des mêmes jouets dans son coin??
merciiiiiiiiiii

cb a dit…

coupe ectoplasmique du chaos .. je vois je vois !
à bientôt.

woopif : tentative alphonsienne pour effrayer les souris.

Pascale a dit…

Thomas/Lèn : je sais pas pour l'Isère mais au pire je peux toujours lui envoyer... bises à vous
cb : ectoplasmique et onomastique !

cb a dit…

amor fati : magnifique.

tout autant que mon capcha : ankingst (qui doit être mon alter ego ectoplasmique).

Ppn a dit…

Ce doit être bien commode un Alphonse, au fond. Dis, il aurait pas un copain dans mon quartier ?
PS : Bises à Mini-loup et toi et caresses aux trois andouilles.

Blog Widget by LinkWithin