samedi 12 septembre 2009

Mules attitude

L'autre jour, j'étais tranquillement en train de couper des oignons et d'écouter Jacques Brel, deux activités qui ne manquent presque jamais de me faire monter les larmes aux yeux, ce que j'avais anticipé en mettant mes mules roses toutes décaties, avec une girafe loufdingue brodée dessus, étant donné qu'il est plus facile de faire face aux larmes dans de vieilles mules décaties - c'est une loi de la nature. Ou presque.
Donc, j'étais tranquillement, etc., quand quelqu'un a frappé à la porte. Je ne voyais pas qui c'était, parce que le rideau était tiré, vu que le Café Clochette était fermé. J'ai ouvert sans me douter de rien. Et me suis trouvée nez à plein de nez avec une demi-douzaine de messieurs en gilet jaune, casque de chantier sur la tête. Dont les yeux ont été irrésistiblement attirés vers le bas, en direction de mes mules. (Ca vous remet vos illusions sur vos âtouts féminins à l'endroit d'ailleurs, je peux vous le dire. Bref.) Je crois qu'on a tous été aussi étonnés les uns que les autres.
Ces messieurs venaient découper le trottoir au pied de la façade du Café Clochette et ils sont retournés à ce pied-là d'un air soulagé quand j'ai eu dit que oui, c'était bien ici que j'avais besoin d'un coup de main pour découper le trottoir. En fait de coup de main, ce fut un coup de scie électrique qui a enfumé tout le quartier et fait tousser mes chats, mais ça y est, la façade du Café Clochette va pouvoir être végétalisée. C'est une initiative de la ville de Rennes ; d'aucuns dont je tairai le nom par amitié disent que c'est une pure opération de com', mais moi je trouve ça plutôt intéressant comme idée : confier aux habitants quelques centimètres de terre au pied de leur façade et leur confier le soin d'y faire pousser des plantes qui vont grimper, repousser les tags éventuels et mettre du vert en ville. Bon, on va essayer. Pour l'instant c'est un peu nu. La semaine prochaine, MiniLoup se munira de sa petite pelle et de son petit arrosoir pour végétaliser la façade du Café Clochette.
Sinon, puisque j'en suis à vous causer, je vous invite à aller voir sur le blog d'une gentille mouette (pas comme celle-là) qui nous rendit visite il y a une semaine. Elle est en plein stage dans une vraie cuisine de vrai restaurant et j'en frémis rien qu'à la lire.
Un dernier truc ? On a de nouvelles assiettes au Café Clochette. Hier soir, Christine et moi, en compagnie d'un MiniLoup un peu fatigué par le rythme effréné de ses journées d'école, sommes allés les choisir au magasin. On a eu un peu de mal à choisir : les carrées aux coins pointus ? trop chichiteux, il aurait fallu mettre des traits de sauce et des brins de ciboulette à cheval sur l'estouffade pour faire genre. Les rondes un peu dentelées ? trop beiges. J'aime pas le beige. Les rondes toutes plates et bleu japonais ? trop japonisant. Les blanches toutes simples ? trop simples. On a fini par trancher. Vous n'avez plus qu'à venir voir ça. Pas de panique, j'ai remisé mes mules et mes girafes.
Ah oui, encore un truc : aujourd'hui, il y a du hachis Parmentier au menu. Je dis ça je dis rien. Mais bon.



Edit de 22h32 : La prochaine fois, j'appellerai ça "Parmentier de boeuf confit aux légumes d'été", parce que c'est ce que c'est et que "Hachis Parmentier" ça fait pas vendre. Suffit de le savoir. J'apprends tous les jours. Mais miam quand même (je viens de réussir à tout ranger avant de me faire une assiette. Quelle journée.).
Parfois, j'ai presque l'impression d'avoir un vrai restaurant, c'est rigolo.
Ah flûte, j'ai un vrai restaurant. Je ne m'y ferai jamais.

5 commentaires:

Anne a dit…

houa!!
tu écris à 6h du mat!!!

pff je sais pas quand nous viendrons enfin te présenter la miss Olympe mais certainement dans les 15 prochains jours ( pas aujourd'hui...Virgile va à un anniv, pas mercredi prochain, le papa a prévu piscine avec son fiston...)

des bises
Lèna

juliette a dit…

et bien moi j'ai hâte de voir la verdure et les nouvelles assiettes! Sans doute jeudi après midi avec 2 petits.
bises

La Mouette a dit…

La question que je me pose, et à laquelle tu n'as pas répondu, c'est si ces casques jaunes étaient aussi physiquement intelligents que dans une vieille pub Coca, où l'ouvrier faisait tourner toutes les têtes ?

Et sinon, je t'envie tes mules, qui m'ont l'air super confortables... Merci pour le lien, je te rassure, j'en frémis aussi chaque fois que je rentre en cuisine!! bizz

Pascale a dit…

Lèn : hâte de la voir ! toutes petites bises à elle d'ici là (et vous, of course).
Juliette : à jeudi alors, chouette !
La Mouette : Non. (Soupir.)

BrightEyedMum a dit…

Et que ça pousse ! (et moi j'ai des mules vertes à rayures depuis deux jours... ça fait du bien aussi)

saddrea : expérience triste d'un passage hospitalier

Blog Widget by LinkWithin