jeudi 2 septembre 2010

Une rentrée en tournée de pages

Voilà la rentrée et une page qui se tourne pour le Café. Mais bien sûr, un changement ça se ménage ou se cuisine plutôt et toujours en "douceurs" au Café Clochette bien entendu !

Là, nos chers "invités" (oui, c'est le premier mot qui me vient quand des "clients" franchissent le pas de cette porte) seront certains de retrouver quelques repères gustatifs et en créeront sûrement d'autres avec les plats de notre future grande cuisinière. Mais ménageons encore un peu le suspens...

Pour ce premier billet de transition, j'en profite pour bien sûr remercier Pascale pour sa créativité, sa douceur, son écoute et sa grande confiance. Les mois passés en sa compagnie ont été riches en surprises, émotions diverses et variées, apprentissages montessoriens, humour décalé, discussions interrompues par un charmant Mini-Loup dans sa phase des "Pourquoi" remettant en cause en un éclair d'épée magique nos idées toutes faites sur la vie et sur quelques absurdités culturelles rangées dans le casier de la normalité.

Le regard d'un enfant, quoi de mieux pour redécouvir l'inconnu et le merveilleux dans notre quotidien le plus dérisoire !

Des pages qui se tournent, ce sont aussi celles que Pascale a composées au fur et à mesure de son aventure humaine et culinaire, transcrite originalement dans un livre de cuisine aux accents blogesques et décalés et généreusement mis à disposition en format PDF (plus d'infos ici).

Je tiens aussi à remercier Isabelle et Christine pour leur accueil et leurs conseils à mes débuts et bien sûr toutes les "invitées" et "invités", petits et grands, discrets ou bavards, gais ou tristes que j'ai pu rencontrer en ce lieu.

C'est sûr que changer de cafelières, ce sera découvrir d'autres sensibilités, d'autres compétences, d'autres désirs, d'autres affinités, d'autres conversations. Pour autant, il nous tient toutes à coeur de conserver ce concept et l'esprit bon enfant du lieu sans l'enfermer non plus dans une routine aliénante. Ainsi le désir de l'ouverture à l'inconnu et à l'Autre, chère à notre toute jeune Ancienne sera sûrement pour encore longtemps notre fil conducteur.

Un Café où le goût de la Vie, l'emporte sur le coût de la vie (Et oui, ici ce sont les patrons qui s'auto-exploitent. Petit clin d'oeil espiègle à notre cher voisin G.).

Un café où l'esprit délicieusement mutin d'une fée transpire, où les câlins et caprices félins animent, où le silence, tout de couleurs et de mouvements revêtu des poissons fascinent, où des échanges impromptus renouvellent...

Et pour terminer cette dernière nouvelle page, je vous laisse un peu de blanc espace rempli de tous les possibles...

Aude


4 commentaires:

La Mouette a dit…

Joli hommage à la toute jeune "Ancienne"... Je te souhaite, Aude, de pérenniser l'esprit unique qui anime le Café Clochette et, côté douceur, tu en as à revendre, pas vrai ? ;) Bonne rentrée!

Le Doudou du Poussette Café a dit…

Avec tous nous voeux à toutes deux pour que vous réalisiez chacune le "meilleur des possibles" :-)

milene-micoton a dit…

Tour en douceur avec toi cette transition effectivement Aude.
Nous passerons bientôt (dès que le rush de la rentrée se sera ralenti ...)
Longue vie au café clochette !

Bbuissonniere a dit…

Pascale, Aude.... Bonne continuation

Blog Widget by LinkWithin